Cela fait maintenant plus d’un an et demi que la station serre-vis est ouverte ! 18 mois plein d’apprentissages, de galères, d’aventures… À travers quelques stats maison, découvrez ma vie de réparateur de vélo indépendant 🙂

Quelles sont les réparations les plus fréquentes ?

A la station serre-vis, je m’occupe de tout type de vélos. Du vieux VTC décath pour des petits trajets en ville, au vélo route carbone avec dérailleur électronique en passant par beaucoup de VAE.

J’ai donc un large panel de vélo et d’usages… mais il y a des réparations récurrentes. 

type de réparations

Crevaison 26%
Freins qui fonctionnent mal 22%
Dérailleur qui fonctionne mal 16%
Chaîne cassée / usée 9%
Roue voilée / cassée 8%
Problème accessoires, selle, manivelles, jdd 6%
Pneu usé 5%
Cassette usée 5%
Pédalier 3%

Petit zoom sur le podium.

Sans surprise, les crevaisons arrivent en tête. Bouts de verre, métal, épines… les dangers sont nombreux pour les cyclistes. 

Pour les freins, le problème vient souvent de l’usure des patins ou des plaquettes. Quelques purges se glissent aussi dans la liste !

Enfin les problèmes de transmission sont aussi hyper fréquents. Vitesses qui passent mal, chaine qui saute quand on appuie fort, chaine qui déraille… Des soucis peut-être moins embêtants pour le cycliste, mais plus difficiles techniquement – donc moins faciles à faire soi-même. 

Quel type de vélos ?

Je me positionne comme réparateur de tout type de vélos… et c’est vraiment le cas. Il y a une grosse diversité dans les vélos dont je m’occupe. 

types de velos

* VAE = vélo à assistance électrique / VTT = vélo tout terrain / VTC = vélo tout chemin

Un seul petit regret pour le moment : j’ai peu de vélos cargos… C’est pourtant une de mes spécialités : j’ai travaillé pour plusieurs entreprises en dehors de l’atelier, pour lesquelles je gérais des flottes de vélo cargo – Bizebike par exemple.

Ou se font les interventions ?

Je propose 2 solutions : 

J’interviens un peu partout dans la métropole lyonnaise. La plupart des interventions se font à Lyon ou Caluire. Mais je me suis déjà déplacé à Vaulx-en-Velin, Bron, Rillieux… Mon cargo Bullit m’aide bien 🙂

atelier_deplacement

Le verdict est sans appel : l’atelier l’emporte facilement. Cependant depuis quelques mois, la part d’interventions à domicile ne cesse de grossir… À voir ce que ça donnera dans un an !

Préventif ou curatif ?

Il y a deux types de cyclistes : ceux qui ne supportent pas le moindre bruit parasite… et ceux qui sont prêts à rouler 5 km sur la jante ! Bon, en réalité, il y a plein de cas intermédiaires, mais ce qui est sûr c’est que tout le monde ne prend pas soin de son vélo de la même manière. Pour essayer de quantifier tout ça, regardons les clients qui viennent pour des révisions (plutôt pour anticiper les réparations) et ceux qui viennent un peu trop tard – ou qui n’ont juste pas eu de chance, la plupart du temps.

revision_reparation

J’ai été assez étonné quand j’ai sorti cette stat ! La part des révisions est très importante. Avec beaucoup de pratiquants de vélotaf dans mes clients, cela s’explique finalement bien. Quand on utilise son vélo pour aller au travail, amener les enfants à l’école, etc. on a besoin d’un vélo fiable.